Trajectoire et houle / Course and swell

     Le vent n’est plus aussi fort que les premiers jours, mais il souffle constamment entre 22 et 25 nœuds. Nous sommes toujours en train de surfer sur la houle d’est. L’équipage est impressionné par ma stabilité malgré les montées et les descentes de vagues. Même quand une vague arrive de côté, personne ne perd l’équilibre et je n’entends pas d’objets rouler sur le sol. Avoir un tel confort à bord est un vrai atout pour le moral! Même quand un nuage de sable du désert nous suit, bloquant une partie des rayons du soleil.

Le skipper qui suit de près ma trajectoire pour maintenir la distance totale au minimum est détendu, au vu de ma capacité à conserver un cap constant.

La houle nous touche avec un léger angle arrière tribord. Mon pilote automatique arrive à me garder en ligne droite avec des embardées minimes et peu d’action de barre. Même lorsque je surfe à presque deux fois la vitesse de croisière !

Nous approchons maintenant de la marque à mi-chemin et je peux sentir l’eau se réchauffer. Les poissons volants s’agitent autour de mes étraves et le nuage de sable est enfin dissipé et fait place à de beaux couchers de soleil. Nous avons également eu notre première rencontre avec un autre navire, un pétrolier venant d’Amérique du Sud en direction de la Hollande.Lagoon_630_Motor_Yacht_Atlantic_ship


     The wind is not as strong as the first few days but has been blowing consistently between 22 and 25kn so we are still surfing along the Easterly swell. The crew has been impressed with how stable I remained going up and down the rolling sets of waves. Even when a side swell was coming from the South East, no one was losing their balance and I didn’t hear any objects rolling off the surfaces. Having such comfort on board is definitely keeping the morale high while a cloud of desert sand is still following us, blocking some of our sunshine.

The skipper who has been following my trajectory closely to keep the total distance to a minimum was able to relax seeing how steady I kept my course.

The swell is coming from an aft starboard angle but my autopilot has kept me on a straight course with very minimal swerving and little counter steering, even when surfing at almost twice our cruising speed.

We are now approaching the halfway mark and I can feel the water getting warmer as flying fish are scattering across my bow and the cloud of sand is finally dissipating giving place to nice sunsets. We also had the first sighting of another ship, an oil tanker heading from South America to Holland.